• Facebook Clean

 Créé avec Wix.com

Les images du bandeau représentent : la cathédrale de Bourges, le tympan de Conques, l'abbaye de Chaalis, la Charité-sur-Loire, un chapiteau de Plaimpied-Givaudins.

SOURCES POSSIBLES POUR RECHERCHES SUR EMILE MÂLE

 

 

 

La bibliothèque de l’Institut de France

 

Important fonds de documentation, constitué par les dons de Gilberte Mâle, fille d’Emile, entre 1988 et 2005.

Ces milliers de papiers (et quelques photos) ont été triés et inventoriés pendant deux ans par Annick Adam et constituent une mine pour les chercheurs.

 

Un inventaire détaillé est disponible en salle de lecture et se décompose en dix thèmes, qui se déclinent eux-mêmes en de nombreuses sous-parties :

 

  • Les éléments biographiques (famille paternelle et maternelle, diplômes, décorations et distinctions, formation…).

  • La carrière administrative (enseignement secondaire et supérieur -cours, plans de cours, notes bibliographiques, soutenances, thèses…-, Ecole Française de Rome, Chaalis…).

  • Les missions, congrès, expositions, relations avec les sociétés savantes.

  •  L’œuvre d’Emile Mâle : ouvrages et articles (manuscrits, notes, vérifications, correspondances, croquis…).

  • Les articles sur lui (1891-1992).

  • Sa correspondance générale (lettres à Emile Mâle : 2 146 feuillets ; lettres de lui : 308 feuillets ; lettres à Mme et Melle Mâle : 403 feuillets ; et 311 faire-part, 246 cartes de visite ou invitations…).

  • Les commémorations (Chartres, Paris, le Bourbonnais, Vichy, Tulle…).

  • Des documents divers : fragments de manuscrits de Mâle, notes prises par lui…

  • Un supplément (don de sa fille en 1995-6) sur sa correspondance et son œuvre (398 feuillets).

  • Des photographies (139 folios). 

 

A elle seule, cette documentation peut servir de fondement à de nombreux travaux sur Emile Mâle. Voir ICI.

 

La médiathèque de Commentry

La médiathèque La Pléiade, dans la ville natale d’Emile Mâle, a également profité du travail d’archiviste de sa fille.

Il s’agit là d’une salle entière, fermée au public, où l’on trouve pêle-mêle tous les ouvrages de Mâle dans leurs différentes éditions (recension en cours), la plupart de ses articles et des articles sur lui, des centaines de livres -voire des objets- lui ayant appartenu, des albums photos, une partie de sa correspondance familiale, des toiles ou des esquisses, beaucoup de photos sur plaque de verre de monuments visités par lui -sans identification.

 

Dans ce même bâtiment, une vaste salle est consacrée à un musée Emile Mâle : les visiteurs y ont un aperçu de l’ensemble de sa vie et de sa carrière. (Photos, lettres, costumes, objets personnels, nombreuses peintures et dessins de lui, extraits d’ouvrages, vidéos…).

Voir leur site : ICI. En particulier les pages consacrées à Emile Mâle : ICI

 

Autres sources